Accueil > GALERIE > "PRODUIT" > Projet BoÏcos
logo

Projet BoÏcos

Enregistrer au format PDF

par Vinça MONADE (20/09/2010)

PROJET « GROTESQUES »
création d’une jardinière « grotesque » classe 1BMA CÉRAM

MÉTHODOLOGIE DE PROJET
1) - Qu’est - ce - qu’un contexte ?
C’est le contexte de conception et de réalisation de l’objet (la commande)

Le contexte :
« C’est à l’occasion de la Biennale des Métiers d’Arts organisée en décembre 2008 au« Carrousel du Louvre » que le lycée du Gué à Tresmes a présenté un ensemble de créations réalisées par les sections staff et céramique sur le thème du » noir et blanc ».Cette exposition a rencontré un intérêt certain auprès d’un public venu très nombreux. C’est à cette occasion également qu’un galeriste parisien M. Boïcos a proposé aux section staff et céramique d’envisager un partenariat galerie/école débouchant sur une exposition en mai prochain. Après plusieurs rencontres, l’équipe enseignante et M.Boïcos se sont déterminés sur un thème alliant tradition et modernité : le « décor de grottesques ». Une production sera centrée autour d’objets des arts de la table et pour certains objets et de manière plus ciblée, comme la création de jardinières . »

2) - le sujet : création d’une jardinière « grotesque »

3) - la phase d’exploration : Comment aborder le projet ?
A) le thème : le décor de grotesques
- Comment se procurer les sources documentaires ? Elles sont ici fournies.
- Le décor de grotesques, son origine, son développement dans l’histoire, décor mural conçu sous l’Antiquité ( grecque et romaine)
- L’un des principaux décors à la Renaissance jusqu’au 17 e s.
- La mythologie grecque
- recherches de productions artistiques contemporaines travaillant sur le fantastique, le féerique, le merveilleux (exemple Pétra Werlé)
- Phase exploratoire
Réalisation de planches libres graphiques abordant le décor traditionnel de « grotesques ».associée à une analyse écrite dégageant les principes du décor de grotesques, le sens du grotesque, recherche de mots-clefs.
- Analyse écrite : elle est fondamentale parce ce qu’elle va vous aider dans la phase de questionnements (problématiques). Cette phase de questionnements va vous aider à imaginer, créer, concevoir.

recherches de mots-clefs définissant le décor de grotesque :
- accumulation de motifs, surabondance de motifs, addition fantasque d’éléments divers, hybridation etc…
- les figures. : Bestiaire animalier, hybrides, monstres, satyres, fées, putti, masques, mascarons, figures mythologiques etc….
- les objets ; corbeille ou guirlande de fruits, corne d’abondance, linges, cordelette, rinceaux, encadrements, entrelacs, cuirs etc…
- les principes de composition : la symétrie, le double inversé, jeu de miroir, association de contraire(beau/laid-monstrueux/féérique-réel/irréel)
monde merveilleux, facétieux, ludique (jeu visuel)bizarre, inquiétant, fantasmagorique etc…
- accumulation de motifs, surabondance de motifs, addition fantasque d’éléments divers, hybridation

B) l’objet : la jardinière
- Étude de cas d’un objet similaire (valeurs fonctionnelle et esthétique de l’objet)
- Étude de la concurrence : recherche documentaire de jardinières existantes sur le marché. De l’objet traditionnel à l’objet de design.Une dizaine de jardinières doit être sélectionnées. Chacune d’entre elles doit porter un intérêt particulier en terme de valeurs fonctionnelles ou esthétiques. Une fourchette de prix est nécessaire

- Existence de problématiques : phase de questionnements
- Comment concevoir une jardinière sur le thème du grotesque alliant tradition et modernité ?
Comment allier la fonction de l’objet, ses contraintes fonctionnelles et les valeurs esthétiques fortes ?
- Comment un objet peut-il devenir un objet « art » ?
- le lieu la galerie impose t’il des contraintes supplémentaires esthétiques ?
- Comment l’objet sera-t-il exposé dans la galerie ? une mise en scène sera-t-elle nécessaire ?

- Construction du cahier des charges AA. En amont le cahier des charges atelier a été fourni,( les contraintes de fabrication des jardinières, voir atelier)

4)- Phase de conception du décor de la jardinière
- Cahier des charges atelier (concernant les contraintes de fabrication des jardinières, voir atelier)
- A partir du cahier des charges AA et des différentes problèmatiques soulevées, développement de planches expliquant graphiquement le projet.

CAHIER DES CHARGES de la jardinière

CONTRAINTES FONCTIONNELLES (de l’objet)
- Il doit contenir de la terre et des plantes
- Il doit être solide, pour supporter un certains poids (5kg)
- Le choix du matériau céramique doit être approprié et supporter des variations de température importantes (chaud/froid)
- il doit être stable

CONTRAINTES ESTHÉTIQUES ET VALEURS D’ESTIME
- Il doit associer tradition et modernité.
- Il doit avoir des qualités esthétiques fortes
- C’est un objet de parure, placer dans un jardin, qui doit se fondre dans un environnement naturel,
- Cette jardinière est une sorte de micro jardin, suscitant la féerie, recréant un univers fantasmagorique et ludique
- Il doit raconter une histoire

CONTRAINTE DE CIBLE
- Il doit être conçu pour un public de galerie, amateur d’art contemporain


Mots-clés

Dans cette rubrique