Accueil > COINS PROFS > Formation entre Art et Science : (...)
logo

Formation entre Art et Science : l’Holographie

Enregistrer au format PDF

par jessica LAMA (9/05/2015)

En Janvier 2015, les stagiaires d’arts-appliqués et de physique ont expérimentés les procédés de réalisation de l’holographie.
Renaud Gabet, professeur d’Université nous a fait l’honneur d’intervenir pour manipuler l’effet magique de la rencontre entre lumière et matière.

Ce procédé consiste à éclairer un objet par une source de lumière cohérente (laser) et enregistrer sur une surface sensible (par exemple, une plaque photographique) les franges d’interférences obtenues en combinant l’onde émise par la source laser (onde de référence) et l’onde réfléchie par l’objet. Lors de la « restitution » de l’image holographique, l’hologramme est éclairé par un laser (voire par une lumière non cohérente) et il agit alors comme un réseau de diffraction, pour former une image en relief de l’objet initial.
L’avantage de cette technique est que chaque morceau d’hologramme peut restituer la même image que l’hologramme entier vu sous un certain angle, netteté mise à part, même si l’on a cassé la plaque. Au lieu d’être produit à partir d’un objet réel, un hologramme peut être aussi calculé par un ordinateur à partir d’une image de synthèse en 3D.

Cette technique est très riche en soumettant de nombreuses interrogations conceptuelles et permet de créer des ponts avec des projets pluridisciplinaires entre les professeurs d’art et de physique.


Ressources pédagogiques

Ressources administratives